Accueil Monde Europe

Coronavirus: la flambée des cas au Pays-Bas et au Royaume-Uni inquiète

Les Pays-Bas ont enregistré mercredi le nombre le plus élevé de nouveaux cas depuis le 29 juillet dernier. Au Royaume-Uni, les contaminations et les décès augmentent également fortement.

Temps de lecture: 2 min

Aux Pays-Bas, 3.746 nouveaux cas positifs de covid ont été enregistrés mercredi par l’Institut national de la santé publique et de l’environnement (RIVM), soit le nombre le plus élevé depuis le 29 juillet dernier. Un chiffre qui passe presque du simple au double par rapport à mercredi passé, où seulement 1.909 cas Covid avaient été comptabilisés.

Outre Manche, la Grande Bretagne fait aussi face à une flambée des contaminations. Mercredi, 42.776 nouveaux cas étaient comptabilisés en 24h. Un chiffre au plus haut depuis 3 mois, indique Le Monde.

Les conséquences de la fin des restrictions au Royaume-Uni

Sur les 7 derniers jours, la moyenne des contaminations quotidiennes outre Manche est de 32.000. Les décès augmentent également et oscillent entre 100 et 150 par jour. Environ 7.000 personnes sont hospitalisées et les admissions par jour frôlent les 700 par jour. Bien que les hôpitaux du pays ne soient pas saturés pour le moment, les médecins alertent et se plaignent d’une pression supplémentaire sur le système hospitalier, souligne Le Monde. Des chiffres causés par la fin des restrictions sanitaire défendues par le gouvernement britannique.

Les Pays-Bas face à une résurgence du virus

Mardi, 2.900 cas positifs avaient été enregistrés, tandis que la semaine passée la moyenne journalière oscillait autour de 2.800 nouvelles infections. Cette moyenne est cependant en constante augmentation depuis 13 jours consécutifs. Avec une hausse de 62 % du nombre total de cas hebdomadaires, le pays rencontre là aussi sa plus grande augmentation depuis le 18 juillet.

Le RIVM a indiqué mardi qu’il s’agissait sans doute des premiers effets attendus de l’automne. Toutes les tranches d’âge sont concernées et le taux de reproduction du virus continue d’augmenter.

Les Pays-Bas ont également enregistré 12 nouveaux décès, soit le nombre le plus élevé depuis trois semaines. En moyenne, au cours des sept derniers jours, cinq personnes sont décédées des suites du virus (33 au total).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 15 octobre 2021, 12:03

    En effet; la vaccination ne peut à elle seule, tout résoudre d'un "coup de baguette magique" ! Les covidiots qui se plaisaient a vanter le libertinisme de certains pays (levée des restrictions sanitaires; masques; etc. ) ... voient aujourd'hui les conséquences de prôner le retour "à la liberté totale" ! Angleterre en tête . Rien de nouveau lorsqu'on a du bon sens ...

  • Posté par Coulon Michel, jeudi 14 octobre 2021, 13:43

    Le vaccin empêche les cas graves et diminue les contaminations(comparer liège, bxl avec les autres provinces) mais ce n'est pas la panacée universelle. Les anglais et hollandais qui se foutent du masque et des gestes barrieres vont le regretter

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 15 octobre 2021, 12:13

    En effet Monsieur Massacry; lorsque certains conspirationnistes disparaissent de nos écrans (Les RC ou PCR Peeters; Dedecker; Degraeve; Nicodème; Courard; Vigneron; Jean la Merde; etc. etc....) ... ils réapparaissent sous d'autres pseudos ... tout aussi FAKE que les précédents ... mais avec le même INCIVISME complotiste et responsable de désinformation tout azimut !

  • Posté par massacry olivier, vendredi 15 octobre 2021, 0:09

    Et hops Mr Chapelle serait-il notre nouveau croisé de la mauvaise foi, notre saint de la désinformation, car sous de airs sérieux, avec de liens solides, c'est encore et toujours une manipulation crasse qui se dessine. L' avez-vous réellement lu ce rapport pour en tirer les conclusions que vous faites? Non, car ce rapport a une toute autre conclusions: < conclude that overall, the benefits of COVID-19 vaccines outweigh any potential risk>(p3). < <Vaccines typically have both direct effects on those who are vaccinated and indirect effects on the wider population due to a reduced probability that people will come into contact with an infected individual> (p8). Plus précisément dans sa première partie < Vaccine effectiveness>, ce rapport se penche sur l'efficacite du vaccins par rapport aux formes symptomatiques, aux hospitalisations, décès, mais aussi à l'infection et transmissions du virus. Concernant ces deux dernières, le rapports précise bien manquer de données, et que celle-ci ne portent que sur le variant alpha. Pour les infections, le rapport conclu :< With the delta variant, vaccine effectiveness against infection has been estimated at around 65% with Vaxzevria and 80% with Comirnaty> (p6), pour la transmission: < Uninfected individuals cannot transmit; therefore, the vaccines are also effective at preventing transmission>, une dose réduit de 35 à 50% le risque de transmission (p7).Donc rien à voir avec ce que vous dites concernant les moins ou plus de 40 ans. Ce pivot de la quarantaine est indiqué pour les formes symptomatiques non sévères : < Vaccine effectiveness is generally slightly higher in younger compared to older age groups> ( p5 ). Quant aux chiffres que vous citez pour les décès et hospitalisations, ils n'apparaissent nulle part dans ce rapport. Pour les hospitalisations, le rapport précise < . Effectiveness against hospitalisation of over 90% is also observed with the Delta variant with all 3 vaccines>. (p6). Le tableau 3 (p14) est on ne peux plus claire quant à cette efficacité vaccinale, il reprend dans ses deux dernières colonnes les taux ( pour 100000 individus) d'hospitalisations par tranche d'âge selon le statut vaccinale, en voici les chiffres: moins de 18 ans vac: 0, nv: 4/ de 18à 29: v: 1.5, nv: 10.1/ 30 à 39, vac: 2.5, nv: 19.8/ 40 à 49, vac: 4.5,nv: 27.8/ 50 à59: vac: 8.3,nv: 51.5/ 60 à 69, vac:13.9, nv: 74.2/ 70 à 79, vac: 28, nv: 92.3/ plus de 80 ans, vac: 54.2, nv: 141.1. Bref le rapport positif de la vaccination varie de 6.5 à 3 !, la diminution suit les tranches d'ages Voila qui pour vous serait négligeable. Au sujet des décès, même constat, < High levels of protection (over 90%) are also seen against mortality with all 3 vaccines and against both the Alpha and Delta variants>( p6) voir aussi le tableau 4 de la page 15, ici encore les rapport sont les mêmes. Notez enfin que le PHE estime que la vaccination à éviter plus de 230800 hospitalisations et environ 120000 décés ( p 24 ). Voila donc des résultats qui pour vous sont négligeables! Vouloir dénigrée la vaccination comme vous le faites est une perversion de l'intelligence, la rejetée un crime.

  • Posté par Chapelle Nelly, jeudi 14 octobre 2021, 15:33

    allez voir le détail des chiffres anglais sur https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1019992/Vaccine_surveillance_report_-_week_38.pdf Le vaccin diminue des contagions chez les vaccinés de moins de 40 ans mais pas au delà. Et le vaccin n'empêche pas les cas graves : en Angleterre 55% des patients hospitalisés sont doublement vaccinés et 72% des décès aussi. Effectivement le vaccin n'est pas la panacée

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs