Accueil Le direct Le direct économie

"Les banques ignorent l'impact du plastique dans leurs investissements" (Fairfin)

Les banques devraient intégrer, dans leur politique d'investissement, l'impact des plastiques jetables sur l'environnement, recommande jeudi Fairfin dans un communiqué. Aucune d'entre elles ne tient compte de cette problématique actuellement, déplore l'ONG.
Temps de lecture: 1 min

Fairfin a mis sous la loupe les investissements des banques belges dans le secteur alimentaire pour le compte de l'organisation environnementale ClientEarth.

Il apparaît que sept institutions actives en Belgique (Deutsche Bank, KBC, ING, BNP Paribas, Candriam, Argenta et Triodos) ont investi au total 78 milliards d'euros entre 2015 et 2021 dans des entreprises comme AB Inbev, Danone, Coca-Cola, Carrefour et Delhaize, soit d'énormes consommateurs de plastiques jetables.

"Aucune de ces banques n'a de réelle politique en la matière", en dépit de quelques médiocres effets de manche, déplore Fairfin, qui estime qu'elles devraient lier leurs investissements à des exigences de transparence.

Seule Candriam, qui gère une grande partie des fonds de Belfius, s'en tire honorablement. "C'est l'unique institution qui évoque le problème des plastiques jetables dans sa stratégie sur la durabilité et qui pose une réflexion sur les risques qui y sont liés par ses investissements", constate l'ONG.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs