Accueil Culture Livres

Florent Oiseau: «Ce qui m’intéresse, c’est le gris, le quotidien»

« Les fruits tombent des arbres », et Florent Oiseau fait de la banalité du quotidien une aventure extraordinaire.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Pierre vit rue de la Roquette, à Paris. Un jour, grand attroupement devant chez lui. Son voisin est tombé mort en attendant le bus 69. Cela l’intrigue, lui qui ne fait pas grand-chose de ses journées. L’appartement qu’il occupe, il l’a hérité de ses parents. Ce qu’il a gagné en faisant les bars et restos quand il était jeune, le petit héritage de ses parents et le revenu de solidarité active, auquel il émarge, comble ses petits besoins. Pierre a le temps de flâner. Alors il prend le bus 69, pour voir vers où son voisin se dirigeait.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs