Accueil Le direct Le direct économie

L'Égypte et l'Europe veulent relier leurs réseaux électriques par un câble sous-marin

L'Égypte, la Grèce et Chypre veulent établir une connexion importante entre leurs réseaux électriques grâce à un câble de près de 1.400 kilomètres de long placé au fond de la Méditerranée orientale. Les ministres de l'Energie de la Grèce et de l'Égypte ont signé une déclaration d'intention jeudi, Chypre fera de même vendredi.
Temps de lecture: 2 min

Selon le gouvernement grec, une fois le câble achevé, l'électricité provenant d'Égypte sera d'abord transportée vers Chypre, puis en Crète.

Le projet revêt une importance environnementale mais aussi en termes d'indépendance de l'Europe vis-à-vis des approvisionnements énergétiques en provenance de Russie. L'Égypte peut produire de l'électricité grâce à de grands capteurs solaires. En outre, le pays dispose de grandes réserves de gaz naturel au large de la ville portuaire d'Alexandrie, qui peuvent être utilisées pour produire de l'électricité.

Selon les estimations de la presse économique grecque, la nouvelle connexion énergétique pourrait être prête en 2023. La société Euroafrica Interconnector cherchera également à obtenir un soutien financier de l'UE. La liaison par câble devrait coûter quelque 2,5 milliards d'euros. 

En Méditerranée orientale, des travaux sont déjà en cours pour le placement d'un autre câble électrique qui acheminera l'électricité d'Israël vers l'UE via Chypre et la Crète. Cette liaison est financée par l'Union à hauteur de 647 millions d'euros et devrait également être achevée d'ici 2023.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs