Accueil

Un univers science-fictionnel

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ce Music of the Spheres est constitué de douze pièces, douze pistes, dont trois segments d’ambiance de moins d’une minute. Reste donc neuf chansons dont le single Higher Power révélé en mai dernier. C’est d’ailleurs par ce hit que s’ouvre le disque après l’intro instrumentale titulaire. Suit Humankind, l’autre tube radio potentiel de l’album. Du Coldplay pur jus, sans surprise, dynamique et rythmé, mais dont l’efficacité commerciale ne peut jamais être mise en doute. Après une nouvelle parenthèse sonore (un Alien Choir), on en arrive à une autre bombe potentielle : le duo Let Somebody Go avec Selena Gomez (très populaire auprès des plus jeunes, ce qui est toujours bon à prendre), une ballade, un slow comme Chris en a souvent écrit. Human Heart ensuite est, avec ses nombreuses voix en écho, un titre a capella venu d’une autre galaxie. Un titre aussi détonant que People of the Pride, un (hard) rock traditionnel pour ne pas dire daté.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs