Accueil Police et justice

Cinq mois requis contre la gérante de JD Sports poursuivie pour incitation à la ségrégation

En octobre 2019, une gérante du magasin JD Sports de la Médiacité de Liège – depuis lors licenciée – avait procédé à une inspection auprès de chaque vendeur afin de vérifier qu’aucun d’eux n’avait dérobé quoi que ce soit, comme le veut la procédure en interne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Elle leur avait demandé de se répartir en trois files, « les Arabes, les gwers (blancs, NDLR) et les macaques », et un de ses employés avait filmé une partie de la scène. Après la diffusion de ces images, puis d’une autre vidéo réalisée par des proches d’un des employés, la toile s’était véritablement embrasée : le magasin de la Médiacité avait dû être fermé, celui de la place Saint-Lambert à Liège et de la rue Neuve à Bruxelles avaient été pillés. L’affaire avait fait tellement de bruit qu’elle avait aussi entraîné les mêmes scènes de vols en bande à Amsterdam et Londres. La chaîne avait dû communiquer à grande échelle, sur les réseaux sociaux, annonçant le licenciement de la jeune femme et assurant « ne tolérer aucune discrimination ». La gérante avait été entendue en Salduz 4, privée de liberté le temps de son audition, et inculpée pour incitation à la haine raciale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs