Accueil Société Régions Bruxelles

«Violeur, à toi d’avoir peur», «Mon corps, mon choix»: 1.300 personnes ont manifesté à Ixelles (photos)

1.300 manifestants ont marché ce jeudi soir à Ixelles, selon les chiffres de la police. La marche a été organisée en soutien aux victimes des agressions sexuelles.

Temps de lecture: 2 min

Près de 1.300 personnes, selon la police, ont pris part jeudi soir au Cimetière d’Ixelles à une marche en soutien aux victimes de violences sexuelles. Des dizaines de témoignages affluent depuis dimanche concernant des viols et agressions sexuelles et visent un employé des bars Waff et El Café, situés dans le quartier.

Le cortège a démarré à 20h du rond-point du Cimetière d’Ixelles et a descendu la chaussée de Boondael, en direction de la place Fernand Cocq, aux cris notamment de « Mon corps, mon choix et ferme ta gueule », « Tout le monde déteste la police », « Nous sommes fortes, nous sommes fières, les féministes radicales et en colère », « Violeur, à toi d’avoir peur », avant d’arriver devant l’hôtel de Ville d’Ixelles, sur la place Fernand Cocq, où les manifestantes ont continué à entonner leurs refrains.

Aucun incident n’a été signalé, d’après la porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ixelles, Ilse Van de Keere. La manifestation a pris fin à 23h et une délégation a été reçue par le bourgmestre d’Ixelles, Christos Doulkeridis.

Les photos de la manifestation (belga)

BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (2)

BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE

BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (13)
BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (10)
BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (8)
BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (7)
BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (6)
BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (4)
BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (3)

BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (12)

BRUSSELS MARCH PROTEST SEXUAL VIOLENCE (11)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, samedi 16 octobre 2021, 19:54

    Ce barman droguait-il à la pour lui où pour en satisfaire d'autres??? Attendons l"enquête et dans 3 ans on saura quoi... peut-être...

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 15 octobre 2021, 10:06

    Il est évidemment nécessaire que les violences sexuelles soient davantage poursuivies et réprimées. Les slogans agités lors de cette manifestations sont cependant extrêmement problématiques et on aurait mieux aimé lire "on vous prend au sérieux" (ce qui serait déjà un immense progrès) plutôt que "on vous croit". Le slogan "on vous croit" me fait penser à "La Rumeur d'Orléans" d'Edgar Morin ou même à des vieilles affaires en Louisiane ou en Georgie où il n'y a pas si longtemps des hommes noirs se trouvaient pendus à des branches d'arbres parce qu'on croyait un peu trop rapidement celles qui les accusaient de viol. Personnellement, "prendre au sérieux les plaignantes" me semble une revendication suffisante. "Croire les victimes" me semble aller trop loin. Comme tout crime, et peut-être plus encore que tout autre crime, celui-ci doit faire l'objet d'enquêtes sérieuses. Il ne saurait donc être question ni d'ignorer les plaignantes (en ce sens je partage les revendications des manifestants), ni "d'exécuter" trop rapidement les accusés (en ce sens je m'en éloigne).

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo