Accueil

Dortmund, l’exemple allemand que Charleroi veut suivre

Avant d’établir son Masterplan, les édiles carolos ont visité de nombreux sites industriels étrangers.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Lorsque Paul Magnette a présenté le Masterplan Porte Ouest, il n’a pas manqué de citer les nombreux voyages inspirants effectués pour cerner la manière dont les pays voisins avaient recyclé leurs friches industrielles et leurs hauts-fourneaux. Pittsburgh aux Etats-Unis, les Midlands en Angleterre, Boulogne-Billancourt et Saint-Nazaire en France, Belval au Grand-Duché de Luxembourg, Dortmund et Duisburg en Allemagne ont ainsi été décortiqués et visités. Au final, le bourgmestre carolo a pioché un peu partout, s’inspirant de plusieurs éléments. Mais s’il ne fallait en retenir qu’un, c’est l’exemple de Dortmund qui s’est révélé le plus proche de ce que Charleroi veut faire de l’ancien site de Carsid.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs