Accueil Monde France

Assassinat de Samuel Paty: un hommage rendu dans les toutes les écoles de France

Un après après l’assassinat de Samuel Paty, l’enquête continue. Dans les écoles on rend hommage à l’ancien professeur avec une minute de silence, des débats en classe ou encore, la diffusion de documentaires autour de la laïcité.

Temps de lecture: 2 min

Qu’est-ce pour vous, la liberté d’expression ?, A-t-on le droit de blasphémer ?» Tout au long de la journée de vendredi, écoliers, collégiens et lycéens rendent hommage à Samuel Paty, tué il y a un an pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet.

L’occasion d’en parler

Minute de silence, débats en classe, projection de documentaires autour de la laïcité... Charge aux équipes pédagogiques de décider du contenu de cet hommage.

«Les établissements ont la liberté de s’organiser. Cela pourra prendre la forme d’échange, de discussion. C’est l’occasion de parler de la place du professeur, du savoir», a expliqué jeudi le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer.

En revanche, M. Blanquer a déjà prévenu : si ces hommages venaient à être «perturbés», les élèves concernés seraient «sanctionnés», a-t-il insisté au micro de RMC jeudi.

Mercredi déjà, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait appelé les préfets à une «vigilance totale» lors de cet hommage, et plus particulièrement «dans et aux abords des établissements scolaires».

Rappel des faits

Le 16 octobre 2020, ce professeur d’histoire-géographie de 47 ans avait été poignardé puis décapité près de son collège, à Conflans-Sainte-Honorine, par Abdoullakh Anzorov, réfugié russe d’origine tchétchène, tué peu de temps après par la police.

Le jeune homme de 18 ans, radicalisé, lui reprochait d’avoir montré en classe des caricatures de Mahomet. Il avait pris connaissance de la polémique autour des caricatures avec une vidéo sur internet de Brahim Chnina, père d’une collégienne.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, vendredi 15 octobre 2021, 13:28

    Quand on sait le programme de "l'islam de la charia" pour les démocraties occidentales "motte de beurre mou", pleines d'idiots utiles pleine de collabos de cet islam véritablement raciste liberticide terroriste, guerrier, car n'oublions pas que pour les malades mentaux adhérant à cette idéologie politico-religieuse criminelle, exécuter un "blasphémateur", loin d'être un crime est un tout grand honneur... Qui s'étonnera dès lors qu' Eric Zemmour, adoré ou haït, c'est selon, fasse en France et même à l'étranger, un pareil tabac... Répondre

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs