Accueil Société

Soupçons d’agressions sexuelles: le bourgmestre d’Ixelles a rencontré les gérants des deux bars

Près de 1.300 personnes ont pris part jeudi soir au Cimetière d’Ixelles à une marche en soutien aux victimes de violences sexuelles. Christos Doulkeridis a commenté l’affaire.

Temps de lecture: 2 min

Marre de devoir faire attention à mon verre », « Violeur, à toi d’avoir peur », « Patrons complices »… Hier soir, jeudi 14 octobre, 1.300 personnes ont marché pour apporter leur soutien aux victimes des agressions sexuelles. Deux bars du Cimetière d’Ixelles sont visés, et en particulier un serveur, qui compterait plusieurs plaintes à son actif.

« Le bourgmestre a très bien expliqué ce qu’il fait et entend faire, au-delà de la décision de fermeture immédiate des deux bars (pour laquelle il veut monter un dossier qui pourra éventuellement résister aux recours) et du renforcement de la présence policière demandé par les filles et dans les limites imposées par les procédures judiciaires en place », a expliqué sur sa page Facebook Monica Frassoni, conseillère communale d’Ixelles.

Le Waff et le El Café

« Si une généralisation ne peut évidemment pas être faite pour l’ensemble de nos lieux de sortie qui, pour certains d’entre eux, mettent les moyens pour rendre sûr leur lieu de sortie ; s’il ne nous appartient pas non plus de nous immiscer dans les enquêtes judiciaires en cours, ni de céder à la loi du talion, il n’en reste pas moins que le nombre extrêmement important de témoignages et la répétition de ces faits dans le temps sans amélioration concrète doivent nous amener à réagir à la hauteur de la gravité des faits. » Christos Doulkeridis (Ecolo) s’est exprimé sur sa page Facebook. Il dit avoir rencontré les gérants du Waff et du El Café, les deux bars visés, ce vendredi matin, suite à une convocation adressée par le bourgmestre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 15 octobre 2021, 16:10

    Donc le Bourgmestre d'Ixelles fait fermer deux commerces de sa commune sur le motif que des atteintes graves aux personnes ont eu lieu dans leurs locaux (on n'a entendu nulle part que les patrons des établissements concernés auraient été complices des faits). Tant qu'on y est si on demandait la démission du Bourgmestre d'Ixelles du fait que ces agressions ont eu lieu sur le territoire de sa commune ? Si je comprends bien, c'est plutôt l'absence de réaction de la police d'Ixelles qui est problématique que celle des patrons de bar dont la fonction n'implique pas de recevoir ou d'instruire des plaintes, non ?

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko