Accueil Société

Une première journée de pass sanitaire dure à digérer pour les restos bruxellois

Ce vendredi est entrée en vigueur l’obligation de présenter le Covid Safe Ticket à l’entrée des établissements horeca. Des professionnels et des clients goûtent peu la mesure. Mais sans indigestion généralisée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Le pas pressé par la pluie drue, les affamés du midi se jettent dans la gueule du Wolf, le food market très en vue de la rue de l’Ecuyer. A peine au sec, à l’entrée, ils dégainent leur smartphone pour montrer patte blanche – ou plutôt leur pass sanitaire sous forme de QR code bordé d’un liseret bleu mouvant. « Allez-y, on vous fait confiance », leur lance Thierry Goor, patron des lieux, face à l’affluence. Il revient aux clients de scanner eux-mêmes leur Covid Safe Ticket (CST) au moyen d’une tablette rivée à une table basse… ou à se diriger vers la vingtaine de comptoirs gourmands sans plus de formalités. C’est comme cela que se déroule ici, ce vendredi, la première journée de CST obligatoire à Bruxelles pour pouvoir accéder à la grande majorité des établissements horeca en intérieur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Lecocq Annie, lundi 18 octobre 2021, 8:15

    Certains clients en ont marre eux aussi. Ce n’est pas loin d’être le cas de Fanny et de son amie venues déjeuner avec masque et QR code de rigueur. « Ce CST, c’est une mesure de plus pour notre bien-être. Nous sommes tellement habitués à ce type de pratique… VOILA, C'EST LE MOT "HABITUDE" QUI ME DERANGE, C'EST AINSI QU'ON OBTIENT UNE POPULATION DE BENI-OUI-OUI PRÊTE A TOUT POUR POUVOIR ALLER AU RESTO OU EN VACANCES, A PARTIR DU MOMENT OU VOUS NE POUVEZ PLUS ÊTRE LIBRE DE VOS ACTES ET DE VOS MOUVEMENTS, C'EST LA FIN DE VOTRE LIBERTE. BIEN SUR CE N'EST RIEN DE SE FAIRE PIQUER MAIS ALORS POURQUOI PAS UN PIQURE TOUS LES MOIS,???? ET SI C'EST POUR FAIRE COMME SUR LA VIDÉO CI-DESSOUS !!!!! NE DIT-ON PAS QUE L'EXEMPLE VIENT D'EN HAUT. https://www.7sur7.be/belgique/elio-di-rupo-s-ambiance-chez-ginette-pour-la-reouverture-du-monde-de-la-nuit~af89808e/

  • Posté par Dupont Vincienne, dimanche 17 octobre 2021, 1:09

    Quelle bande de nunuches, dans d'autres pays cela se fait sans toutes ces jérémiades. En tout cas, les restaurants pleureurs n'auront pas mon argent.

  • Posté par Moriaux Raymond, samedi 16 octobre 2021, 8:02

    Ne laissons plus aux anti tout autant d'espace médiatique. Leurs jérémiades de pseudo résistants deviennent vraiment indécentes et, franchement, sans plus guère d'intérêt pour d'autres qu'eux-mêmes.

  • Posté par Marsick Jacques, samedi 16 octobre 2021, 3:53

    Vivant en France, je ne vois pas en quoi le passe sanitaire est une contrainte ! Nous allons tous les dimanches au restaurant puis à des concerts de musique classique et montrer son QR code demande 2 secondes. Ce passe nous permet de vivre en liberté totale en protégeant les autres. Mais les antivax sont durs à convaincre et ce sont qui attentent à nos libertés et non l’inverse. Nous avons reçu nos deux doses en février et venons de faire un rappel avec une troisième dose. Cela dure là aussi peu de temps ! Aussi toutes celles et tous ceux qui râlent pour si peu sont des inconscients criminels

  • Posté par Dupont Vincienne, dimanche 17 octobre 2021, 1:10

    Bravo!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs