Accueil Économie

Des filières de formation trop peu approvisionnées?

Les formations existent pour les métiers en pénurie. Mais elles n’attirent pas assez de candidats, alors que les besoins de main-d’œuvre explosent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Rivés sur la toiture, deux ouvriers raccordent le panneau qui convertira le soleil en électricité. Une position haut perchée qui n’attire pas vraiment les candidats, dans un secteur pourtant promis à un bel avenir. « Nous avons publié une annonce durant six mois, explique Livio Romano, un des dirigeants de la société Volteco. On s’est finalement tourné vers le Forem et l’Ifapme. » Et la société sonégienne a finalement recruté un stagiaire dans le cadre d’une formation en alternance. « Nous avons aussi deux ou trois candidatures de gens qui n’ont pas vraiment le profil mais que nous allons pouvoir former. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs