Accueil Économie Emploi

Des milliers de jobs en pénurie: un mystère logé au cœur du marché de l’emploi

Les recruteurs ne savent plus comment attirer des candidats qu’ils ne trouvent désespérément pas : le constat du gâchis actuel sur le marché de l’emploi n’en finit pas d’étonner. Comment l’expliquer ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Pénurie ! Qu’il s’agisse de l’horeca, de la construction ou de tant d’autres domaines où l’on recherche de la main-d’œuvre peu ou prou qualifiée, les employeurs crient au manque de bras. Jusqu’à craindre, parfois, de manquer les opportunités de la reprise ou des plans de relance.

Comment expliquer ce qui ressemble à un fiasco sur le marché de l’emploi ? Les salaires sont-ils trop peu attractifs, la désaffection des filières de formation trop profonde ? A moins que les titulaires d’une compétence technique, plombiers ou chauffagistes par exemple, préfèrent choisir la voie du travail en indépendant ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mardi 19 octobre 2021, 23:45

    "Celles et ceux": pourquoi parler 1,5 fois des femmes et seulement 0.5 fois des hommes?

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 20 octobre 2021, 1:58

    Parce que c'est le mode "politically correct", rien de plus sinon du vent (pour faire tourner les éoliennes?)

  • Posté par Chalet Alain, mardi 19 octobre 2021, 23:39

    Le chômage est bien trop généreux, donc pourquoi encore travailler? sauf bien sûr un peu de black, en plus du chômage, c'est tellement facile.

  • Posté par Otte Gérard, mercredi 20 octobre 2021, 2:18

    C'est clair, j'ai travaillé + de 20 ans outre-Atlantique, là c'est "marche ou crève". Sans aller jusque là, l' Europe ( la Belgique en particulier) manque de discernement quant à l'octroi inconsidéré de couverture sociale au détriment de la population réellement laborieuse qui le paye très cher en impôts. Le chômage, conçu au départ comme un pansement temporaire a été dévoyé par les politicards populistes en quête de voix.

  • Posté par Otte Gérard, lundi 18 octobre 2021, 19:25

    Le système d'apprentissage sponsorisé par les employeurs semblent donner de bons résultats en Allemagne ea. Il comble les lacunes de la formation pratique scolaire (manque de moyens, matériel obsolète) en permettant une formation immersive en entreprise où l'apprenti est précocement plongé dans la réalité du monde du travail. Cette approche permet à l'apprenti de conforter ou non son choix professionnel et à l'employeur de former son futur potentiel employé à ses besoins concrets. C'est un système bien rodé et win win si chacun joue le jeu correctement. C'est peut-être une solution à l'inadéquation des formations scolaires professionnalisantes si souvent décriées sur le marché du travail. J'en connais quelques uns outre Rhin (yc en Suisse Alémanique) qui ont mis le pied à l'étrier et ont réussi une belle carrière par cette filière.

Plus de commentaires

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs