Accueil Société

Inondations: la gouverneure faisant fonction de Liège raconte son impuissance

Catherine Delcourt a livré un témoignage précis et poignant devant la commission d’enquête wallonne. Elle déplore des messages d’alerte trop abstraits, et justifie pour la première fois le timing contesté des évacuations.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Elle se taisait dans toutes les langues depuis trois mois. Mais ça y est : Catherine Delcourt a enfin partagé son récit des inondations de la mi-juillet. Celle qui faisait fonction en tant que gouverneure de la province de Liège, à l’époque, a témoigné vendredi devant la commission d’enquête wallonne. Aujourd’hui commissaire spéciale en charge de la reconstruction, elle est revenue, de manière chirurgicale, sur le déroulé des faits tels qu’elle les a vécus. En listant l’ensemble des actions menées par la cellule de crise provinciale, à partir du mercredi 14 juillet, à la première heure. Montrant qu’ils étaient sur tous les fronts : gestion des barrages, collecte de sacs de sables, évacuation des camps scouts, réquisition de camions, création d’une morgue… Mais malgré ces efforts, un sentiment d’impuissance se dégage. « Les moyens étaient inadaptés ; pas suffisamment calibrés par rapport à la situation.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Otte Gérard, samedi 16 octobre 2021, 2:40

    Pauvre ff, avouant, enfin, son impuissance à gérer, dépassée par la soudaineté des évènements. Cela n'excuse pas les lacunes notoires dans les chaînes de transmission.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs