Accueil Monde Europe

Tchéquie: Babis renonce à redevenir Premier ministre

Cette renonciation donne le champ libre à Petr Fiala, le chef de l’alliance de centre droit Ensemble qui a remporté de peu le scrutin, pour être désigné Premier ministre.

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre sortant tchèque, le milliardaire Andrej Babis, dont le parti populiste a perdu de justesse les élections législatives la semaine dernière, a déclaré vendredi qu’il refuserait une offre de former le nouveau gouvernement et qu’il entrerait dans l’opposition.

Cette renonciation donne le champ libre à Petr Fiala, le chef de l’alliance de centre droit Ensemble qui a remporté de peu le scrutin, pour être désigné Premier ministre. En coalition avec une alliance de deux partis centristes, Ensemble a la majorité absolue à la chambre basse du parlement, avec 108 des 200 sièges.

« Nous remettrons (le poste de Premier ministre) à la nouvelle coalition et nous irons dans l’opposition », a déclaré M. Babis à la radio Frekvence 1.

Les deux alliances ont déjà commencé à travailler de concert pour former le nouveau gouvernement.

C’est le président Milos Zeman, qui est en soins intensifs dans un hôpital de Prague depuis dimanche, qui doit désigner le nouveau Premier ministre chargé de former un gouvernement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs