Accueil Économie Consommation

Les courses au supermarché bientôt plus chères

Plusieurs dizaines d’entreprises ont l’intention d’augmenter leurs prix.

Temps de lecture: 2 min

Le consommateur belge devra bientôt payer davantage pour ses courses au supermarché, révèle L’Echo qui s’est basé sur les déclarations de plusieurs entreprises alimentaires et chaînes de supermarchés. Elles négocient actuellement les prix que les grandes surfaces devraient régler à leurs fournisseurs à partir du mois de janvier.

Des entreprises comme PepsiCo (Lay’s et Pepsi) et Lotus Bakeries ont déjà annoncé, ces dernières semaines, leur intention d’augmenter leurs prix. L’entreprise de légumes surgelés Ardo, le producteur de frites surgelées Agristo et le groupe alimentaire GBFoods (Devos & Lemmens, Royco, Liebig) déclarent qu’ils veulent une hausse d’au moins 5 %.

De son côté, AB InBev, a déjà pris les devants. Le prix de gros d’un bac de bouteilles de bière de 25 Cl bondit de 48 %. L’ampleur de la répercussion sur les prix de détail reste incertaine dans la mesure où le groupe brassicole refuse de dévoiler le prix de gros d’un bac.

Pourquoi cette flambée des coûts ?

La flambée des coûts est liée notamment au covid. Notamment, la hausse des cours des matières premières. Toute l’industrie alimentaire en est fortement affectée. Du côté des supermarchés, on affirme qu’ils n’accepteront la hausse des prix des distributeurs que si elle est légitime mais cela n’empêchera pas que le consommateur verra son ticket augmenter à la caisse, explique L’Echo.

Fevia, la fédération belge des entreprises alimentaires, confirme également que plusieurs dizaines d’entreprises ont bien l’intention d’augmenter leurs prix.

À lire aussi Le coût de la vie a-t-il vraiment augmenté?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par stals jean, samedi 16 octobre 2021, 12:07

    Le meilleur moyen de contrer la hausses des prix, de quoi que ce soit d'ailleurs , c'est d'acheter, de consommer intelligent voir de ne pas consommer du tout dans certain cas. je lis (exemple entre tant d'autres)que Pepsi cola va augmenter ses prix... On s'en fout, on n'a nul besoin de "pepsi cola" boisson inutile par excellence... Ab inBef pareil, frites surgelées pareil... et pour mille et une autres merdes industrielles c'est pareil.. les caddies des gens même ceux des commerces bio, sont bourrés de marchandises non seulement inutiles mais pire, produisant les maladies dites de "civilisation". Diabète, cancers en tous genres explosent, les les "Centres hospitaliers", ainsi que leurs parking gigantesques toujours complet, poussent comme des champignons et deviennent les premiers employeurs du pays...même les médecins généralistes travaillent de plus en plus souvent eux aussi sur rendez-vous...les gens n'ont jamais tant bouffé, jamais tant bu de bouteilles, sinon de bidons en plastic plein de sucre raffiné ... l'obésité devient naturelle dès l'enfance. Pourquoi les producteurs et revendeurs de "merdes" tout azimut se priveraient-ils d'inonder les rayons des HYPER-centres commerciaux à la tonne, puisque ça marche au delà de toutes leurs espérances...Chez les "actionnaires" tous secteurs, on se mare bien...

  • Posté par Mauer Marc, samedi 16 octobre 2021, 16:46

    Tout à fait d’accord avec vous ! Depuis 2 semaines, les rayons des carrefours étaient plutôt dégarnis. Malgré tout, l’absence dans certains rayons de 60% des références ne m’ont absolument pas empêché de faire mes courses : on peut se passer de beaucoup de produits, on peut switcher sur d’autres gammes, d’autres produits. Il faut juste être inventif et arrêter de croire que ne pas pouvoir acheter le produit de la marque dont nous avons l’habitude serait un drame ! Même pas un problème, plutôt une opportunité même.

  • Posté par Constant Depiereux, samedi 16 octobre 2021, 11:14

    Les supermarchés allemands, français, luxembourgeois et français se réjouissent déjà...

  • Posté par Mauer Marc, samedi 16 octobre 2021, 16:49

    Les augmentations sont consécutives à l’augmentation des matières premières. Pensez-vous que les 3 pays que vous évoquez auraient par magie accès aux dites matières premières à un autre tarif ? Réfléchissez avant de commenter

  • Posté par Hupez L., samedi 16 octobre 2021, 13:37

    C'est pareil partout monsieur Depiereux !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko