Accueil Société

Inondations: la catastrophe fait aussi des ravages dans la nature

Que sont devenus les poissons, les castors et autres habitants des berges des rivières touchées par les crues de juillet ? Même si elle est faite pour réagir à ce type d’événements, la nature mettra du temps à effacer les traces des inondations.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Les rives de la Meuse à Liège sont étrangement calmes. Quand on y prête attention, on voit et on entend bien moins de mouettes que d’habitude alors qu’on les voyait régulièrement alignées par dizaines sur les ponts ou le long du fleuve. Moins de cormorans également. Le phénomène remonte aux inondations de juillet. En fait, oiseau opportuniste par excellence, il y a des chances qu’une partie des mouettes ait suivi les déchets accumulés charriés par les inondations et en ait fait leur seconde résidence temporaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 21 octobre 2021, 19:47

    Les castors sont très souvent responsables d'inondations et de bien d'autres dommages, en plus d'être, pour une bonne partie d'entre eux, des animaux réintroduits en toute illégalité par des mouvements écologistes. Mais ces gens là n'assument jamais...

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 21 octobre 2021, 14:50

    Les castors sont des immigrés illégaux. Pas étonnant qu’ils soient défendus par les Écolos ….

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs