Accueil Sports Football Football à l'étranger France

Angers furieux contre le VAR après la défaite contre le PSG: «Nous demandons de la cohérence, de la justice et du respect»

Les Angévins se sont inclinés suite à un penalty sifflé en toute fin de match en faveur des Parisiens.

Temps de lecture: 3 min

Le SCO d’Angers ne décolère pas après le penalty sifflé en fin de match et qui lui a coûté vendredi soir la défaite face au Paris Saint-Germain (2-1), lançant une nouvelle polémique contre l’utilisation de l’arbitrage vidéo.

« Rien contre le PSG, rien contre le VAR en elle-même », précise samedi le club angevin sur son compte Twitter, mais bien « contre son utilisation hasardeuse génératrice de frustration et d’iniquité ».

« Nous n’avons pas l’habitude de râler. Nous demandons simplement de la cohérence, de la justice, du respect », écrit le SCO au-dessus d’une reproduction de la une de L’Equipe assurant que « Paris VAR mieux » grâce à ce penalty, transformé par Kylian Mbappé à quelques minutes de la fin du match.

Vendredi soir au Parc des Princes, les Angevins avaient déjà exprimé leur « colère » et leur « incompréhension » par la voix de leur entraîneur Gérald Baticle.

« J’ai toujours dit que je ne pleurerais pas sur les décisions d’arbitre, mais c’est plus fort que moi », a expliqué le technicien angevin.

« Ça commence à me fatiguer »

« Favorable au VAR, qui corrige 80 % des erreurs », Baticle ne contestait pas la main sifflée contre Pierrick Capelle et vue a posteriori sur le VAR, mais une faute « deux secondes avant » de Mauro Icardi sur Romain Thomas. Sur cette action, le défenseur se retrouve en effet au sol, mais il a peut-être tiré le premier la manche de l’attaquant argentin.

« Il y a faute au départ de l’action d’Icardi. Il me tire sur le bras, je tombe », a assuré l’arrière central angevin.

« Le VAR, ça commence à me fatiguer cette histoire », a pesté Romain Thomas : « On met des millions dans un truc, on ne sait même pas l’utiliser ».

Cet incident s’ajoute à la litanie des contestations contre des choix des arbitres sur la foi du VAR, cinq jours après le but vainqueur de Mbappé avec l’équipe de France, contre l’Espagne (2-1), pour remporter la Ligue des nations.

Les vaincus, sauf le sélectionneur Luis Enrique, ont beaucoup critiqué la décision de confirmer le but. Mbappé est en position de hors-jeu au moment de recevoir la balle, mais absous par une règle sur l’intervention du défenseur qui le remet en jeu en touchant le ballon lors de sa tentative d’interception.

« Le VAR était là ? »

En Ligue 1, les dernières semaines ont aussi été riches en récriminations contre le VAR.

À Lyon, l’entraîneur Peter Bosz n’a pas admis un penalty pour le PSG, qui l’a battu (2-1), assurant que c’était Neymar qui avait commis une faute sur Malo Gusto et non l’inverse.

« Je comprends que l’arbitre puisse ne pas voir ça, mais le VAR qui a toutes les images ? C’est une erreur », a commenté le technicien néerlandais.

Une semaine plus tard Bosz a pesté à nouveau contre l’exclusion d’Emerson au quart d’heure de jeu contre Lorient (1-1).

« J’ai vu un carton rouge que je ne comprends pas. Le VAR était là ? Cela fait trois quatre fois contre nous et j’espère que cela va s’équilibrer au fil de la saison », a-t-il lancé.

Son président, Jean-Michel Aulas, a également réagi après Lorient. « Cela fait beaucoup d’erreurs d’interprétation. On se demande ce que fait la VAR », a tonné « JMA ».

En C3 l’Olympique de Marseille s’est aussi étonné que le VAR annule un penalty sifflé en sa faveur contre Galatasaray (0-0)

Lens a contesté l’exclusion de Kevin Danso contre Strasbourg (défaite 1-0) et l’entraîneur de Metz, Frédéric Antonetti, a réclamé après une défaite contre le PSG (2-1) « un penalty flagrant sur Matar Sarr. Si le VAR ne voit pas ça, elle ne sert à rien… »

Les polémiques sur l’arbitrage vidéo ont la vie dure…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir