Accueil Société Régions Hainaut

Mons: collège pan-pan et collège plan-plan

PS-MR, c’était chaud depuis longtemps ! PS et CDH visent le consensus

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Mercredi dans une ambiance des grands soirs, le conseil communal de Mons a coulé dans le béton démocratique le changement d’alliance consécutif au renvoi du MR dans l’opposition, il y a un mois : PS et CDH ont voté la motion de méfiance collective qui permet aux deux partis de composer une nouvelle majorité à 28 mois des élections.

Les raisons de cette rupture entre socialistes et libéraux ne concernent en rien la gestion de la ville : « rupture de confiance avec le chef de file du MR » et impact du tax shift fédéral sur les finances communales. Echevin démis de ses fonctions, Georges-Louis Bouchez est bien obligé de constater la réalité de cet épisode inédit : « Cette éviction est injuste, elle n’est le résultat d’aucune faute politique. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs