Accueil Belgique Politique

Ne pas se faire vacciner, «c’est une bêtise» selon Frank Vandenbroucke

La pandémie est-elle vraiment derrière nous ? Le ministre fédéral de la Santé répond aux questions concernant l’administration d’une troisième dose.

Temps de lecture: 2 min

Le Covid Safe Ticket est entré en vigueur le 15 octobre à Bruxelles et entrera en vigueur le 1er novembre en Wallonie. Le pass sanitaire a été mis en place pour éviter de reconfiner la population. En ce moment, le nombre de contaminations au covid-19 remonte, de 28 pourcents par rapport à la semaine précédente. Pour Frank Vandenbroucke, invité de l’émission «  C’est pas tous les jours dimanche » diffusée sur RTL, ce CST est une bonne solution. Il est un instrument de sécurité et de liberté, parce qu’il permet de se rendre par exemple dans les restaurants et cafés de manière plus sereine.

Bruxelles, Liège et Charleroi

La situation est similaire à Bruxelles, Liège et Charleroi : la population de ces trois villes reste moins vaccinée que dans le reste du pays. En Flandre, le nombre de vaccinés est plus élevé. Pour le ministre fédéral de la Santé (Vooruit), ne pas se faire vacciner est risqué. « Il y a une corrélation entre le nombre de contaminations et la non vaccination. » Selon lui, il aurait été judicieux d’instaurer le Covid Safe Ticket dans la périphérie de Bruxelles.

Une troisième dose ?

On parle d’une troisième dose de vaccin à injecter à la population. Pour le ministre « il faut toujours travailler sur base de l’avis des experts ». Il ajoute « je ne vais pas dire non à une troisième dose, mais factuellement, nous n’avons pas suffisamment de données probantes pour conclure qu’il faut une troisième dose administrée à toute la population ». Un avis a été demandé aux experts quant à cette troisième dose. La réponse pour le personnel soignant est attendue début novembre.

Il faut se faire vacciner

« La diminution du risque d’être hospitalisé est de 80 pourcents lorsque l’on est vacciné. » Pour Frank Vandebroucke « c’est un vaccin beaucoup plus efficace de celui de la grippe, mais il y a toujours un risque ». En particulier pour les personnes qui ont des comorbidités.

Une troisième dose serait possible car l’impact positif de la vaccination pourrait diminuer à un moment. « Ce sont des vaccins qui sont nouveaux. Nos connaissances évoluent ». Mais dans tous les cas, selon lui « ne pas se faire vacciner est une bêtise ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

37 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, lundi 18 octobre 2021, 21:35

    Faut pas espérer que les contaminations vont baisser. Le vaccin diminue les risques d'être contaminé mais ne l'annule pas. Les admissions à l’hôpital n'augmentent pas, c'est déjà ça de gagné. Quant à ceux qui ne font pas vacciner, c'est Darwin: les plus intelligents (ceux qui se font vacciner) survivent, les autres pas.

  • Posté par Martin Roland, lundi 18 octobre 2021, 13:20

    Le ministre a parfaitement raison. Il est dommage que la vaccination ne soit toujours pas obligatoire.

  • Posté par Peeters PCR, dimanche 17 octobre 2021, 20:40

    Vaccination la solution MDR: Waterford a le taux de vaccination contre le Covid-19 le plus élevé de tous les comtés de l'État,Environ 99,7 % de la population adulte (plus de 18 ans) du comté avait reçu au moins une dose du vaccin au 15 septembre. Waterford a désormais la plus forte incidence de covid en Irlande! On craint que l'Irlande soit au bord d'une cinquième vague de virus Covid-19 et Waterford soit à l'épicentre de ces préoccupations, avec la plus forte incidence du virus dans le pays depuis lundi 11 octobre. https://waterford-news.ie/2021..../09/23/waterford-top et https://waterford-news.ie/2021..../10/11/waterford-now

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 17 octobre 2021, 21:07

    Seulement 406 des cas de cette nouvelle vague ont été hospitalisées dont 73 en soins intensifs dans ce district et celui de Kerry (https://www.independent.ie/world-news/coronavirus/kerry-and-waterford-have-the-highest-rates-of-people-testing-positive-for-covid-40943330.html). 70% des hospitalisés ne sont pas complètement vaccinés. Cela, peeters nous le cache, comme à son habitude. Le vaccin protège donc bien des formes graves. On assiste probable soit à un aléa d'échantillonnage, soit à un évènement super-propagateur. Comme d'habitude, peeters influencé par s trotta, un escroc conspirationniste notoire nous sert son arnaque en faisant passer une exception pour une règle générale. Si on prend suffisamment de recul, une relation inverse existe entre le nombre de cas et leur sévérité et la couverture vaccinale. Par exemple, en Russie, avec une couverture vaccinale à 31% du fait de la méfiance de la population par rapport au régime en place, la quatrième vague fait plus de 1000 morts par jours (https://www.lesoir.be/401017/article/2021-10-17/coronavirus-en-russie-plus-de-1000-morts-en-24-heures). De manière cynique propre au personnage, c'est Poutine qui se frotte les mains : c'est autant d'opposants en moins!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 17 octobre 2021, 20:56

    Vous ne vous fatiguez plus beaucoup <PCR>, c'est de l'auto copier-coller multiple maintenant... En panne d'inspiration, impayable "Tartuffe" ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs