Accueil Économie Consommation

Wallonie: le rebond du commerce en centre-ville

Pour la première fois en 25 ans et alors que le covid a mis à mal de nombreux commerçants, le taux de cellules commerciales vides a diminué en Wallonie, passant de 19,9 % à 17,2 %. Une tendance surtout dans les villes petites et moyennes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Il y a près d’un an, Roxane Battisti partait dans l’inconnu en lançant son magasin Sapriskids dans le centre de Charleroi. A 32 ans, elle s’offrait un fameux défi personnel et un changement de carrière surprenant. « Je ne viens pas d’une famille d’indépendants, j’ai toujours pensé qu’il me fallait de la sécurité et donc un CDI. Mais je me trompais, c’était dans mon tempérament », raconte-t-elle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Ernst Serge, lundi 18 octobre 2021, 10:35

    Bonjour, des informations sur l'évolution de la ville de Verviers ? Je ne vois rien dans l'article ? Pourtant il s'agit d'une ville ..

  • Posté par Ernst Serge, lundi 18 octobre 2021, 10:37

    je parle évidemment de la situation avant inondations.

  • Posté par deghelt Rudi, lundi 18 octobre 2021, 9:29

    Manipulation de chiffres, on vous donne des % mais pas le nombre exacte.

  • Posté par Fonder Daniel, lundi 18 octobre 2021, 8:03

    Le quantitatif cache trop le qualitatif et où reste l’utile ? On peut aussi se demander quel est l’impact de l’action publique de mise à disposition de cellules sans véritable loyer. Espérons que ces commerces plus créatifs prendront le pas sur les nombreuses solderies à court terme et autres magasins de gadgets …

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs