Accueil Société

Le message de Frank Vandenbroucke aux non vaccinés (vidéo)

Le ministre de la Santé a fait le point sur plusieurs dossiers chauds concernant la vaccination ce dimanche.

Temps de lecture: 2 min

Le Covid Safe Ticket est entré en vigueur le 15 octobre à Bruxelles et entrera en vigueur le 1er novembre en Wallonie. Le pass sanitaire a été mis en place pour éviter de reconfiner la population. En ce moment, le nombre de contaminations au covid-19 remonte, de 28 pourcents par rapport à la semaine précédente. Pour Frank Vandenbroucke, invité de l’émission « C’est pas tous les jours dimanche » diffusée sur RTL, ce CST est une bonne solution. Il est un instrument de sécurité et de liberté, parce qu’il permet de se rendre par exemple dans les restaurants et cafés de manière plus sereine.

Bruxelles, Liège et Charleroi

La situation est similaire à Bruxelles, Liège et Charleroi : la population de ces trois villes reste moins vaccinée que dans le reste du pays. En Flandre, le nombre de vaccinés est plus élevé. Pour le ministre fédéral de la Santé (Vooruit), ne pas se faire vacciner est risqué. « Il y a une corrélation entre le nombre de contaminations et la non vaccination. » Selon lui, il aurait été judicieux d’instaurer le Covid Safe Ticket dans la périphérie de Bruxelles.

Une troisième dose ?

On parle d’une troisième dose de vaccin à injecter à la population. Pour le ministre « il faut toujours travailler sur base de l’avis des experts ». Il ajoute « je ne vais pas dire non à une troisième dose, mais factuellement, nous n’avons pas suffisamment de données probantes pour conclure qu’il faut une troisième dose administrée à toute la population ». Un avis a été demandé aux experts quant à cette troisième dose. La réponse pour le personnel soignant est attendue début novembre.

Il faut se faire vacciner

« La diminution du risque d’être hospitalisé est de 80 pourcents lorsque l’on est vacciné. » Pour Frank Vandebroucke « c’est un vaccin beaucoup plus efficace de celui de la grippe, mais il y a toujours un risque ». En particulier pour les personnes qui ont des comorbidités.

Une troisième dose serait possible car l’impact positif de la vaccination pourrait diminuer à un moment. « Ce sont des vaccins qui sont nouveaux. Nos connaissances évoluent ». Mais dans tous les cas, selon lui « ne pas se faire vacciner est une bêtise ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par curto calogero, lundi 18 octobre 2021, 9:55

    Les AVC, provoque 19 morts par jours, le triple du Convid, et aucune actions n'est entreprise par nos politiques, comme l'installation de plus de défibrillateur, dans des endroits public, ils font comme l'autruche, la tête dans le sable.

  • Posté par Raspe Eric, lundi 18 octobre 2021, 19:22

    C'est pas avec un défibrillateur que l'on soigne un AVC! Mais qu'attendre d'autre de curto, le spécialiste en inepties.

  • Posté par curto calogero, lundi 18 octobre 2021, 9:50

    Il essaye de bouster la vaccination, les citoyens sont plus malin que lui, ils savent ou est leurs intérêts, lui il travaille pour sont ego, et sont argent.

  • Posté par massacry olivier, lundi 18 octobre 2021, 0:35

    Dites les antivax faudrait vous accorder, tantôt on observe une sous-mortalité, tantôt la vaccination provoque un holocauste...

  • Posté par Bouram Cedric, dimanche 17 octobre 2021, 23:13

    Qu'on vaccine les vieux, les fragiles et les covidiots qui ont peur de cette maladie mais qu'on nous foutent la paix avec ces injections arn à répétition. On est en sous mortalité par rapport à une année normal, faut que les boomers hystériques redescendent sur terre.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko