Accueil Culture

CA fédéraux: une somme d’équilibres subtils

Le fédéral a-t-il vraiment tiré parti de l’appel à candidature lancé en février ? Les CA des institutions culturelles fédérales sont une mosaïque qui dépasse de loin la particratie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Le 1er février dernier, la ministre en charge des institutions culturelles fédérales Sophie Wilmès (MR) publiait au Moniteur un triple appel à candidature pour renouveler les conseils d’administration du Palais des Beaux-Arts, du Théâtre de la Monnaie et de l’Orchestre National de Belgique. Cet appel annonçait une sélection des candidats « sur base de leur qualité de spécialistes en culture ou en gestion ou d’utilisateurs », il disqualifiait explicitement les politiques et énonçait même une série d’incompatibilités de fonction. Fin mai, la sélection était accomplie (Le Soir du 21 mai). Est-ce un exercice réussi ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs