Accueil Société Enseignement

Des faits de nudité lors d’une activité folklorique à l’ULB

Lors d’une activité folklorique, des comitards se sont retrouvés nus sur le campus de l’ULB. Contrairement à ce qui a été rapporté, les étudiants n’auraient pas mimé une scène à caractère sexuel mais leur nudité pose question.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Deux semaines après l’accident survenu sur le campus de Louvain-la-Neuve, c’est au tour d’un cercle de l’Université libre de Bruxelles d’être pointé du doigt. En cause : une activité folklorique qui aurait dérapé sur le campus d’Ixelles. Jeudi dernier, des membres d’un cercle étudiant – selon nos informations, il s’agirait du cercle Polytechnique – se sont retrouvés entièrement nus, et ce en plein jour. La scène qui n’a pas manqué d’interpeller des étudiants présents sur place a été relayée sur les réseaux sociaux, indiquent nos confrères de Sudpresse.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, lundi 18 octobre 2021, 18:32

    La mécanique des fluides étudie des phénomènes complexes, dont certains restent mal connus. De nouvelles expériences sont donc régulièrement nécessaires. L’à-fond aqueduc n'est que l'une d'entre elles et il n'y a donc là aucune raison de s'offusquer.

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 18 octobre 2021, 9:03

    "L’université n’est pas la police". Encore heureux qu'ils le précisent. L'université qui suspend les activités d'un cercle d'étudiants, c'est un peu comme si une entreprise suspendait les activités du club de sport de ses employés : nul, non-avenu et pour tout dire illégal. Un cercle d'étudiant est une organisation indépendante et l'université n'a pas à interférer avec ses activités. Au pire pourraient-ils couper leurs subsides s'ils leur en donnaient ou leur interdire d'utiliser les locaux universitaires.

  • Posté par Legarou Marcel, lundi 18 octobre 2021, 8:46

    Toujours la primauté actuelle aux censeurs de tous poils Quand on voit la qualité de la photo on voit bien que l’indigné était à une centaine de mètres de la scène et qu’il lui eût suffi de s’occuper de son entrejambe et de f… la paix aux autres Nb : je n’ai pas voulu faire le baptême, quelques activités de bleusaille m’ont suffi pour piger C’était il y a longtemps et je n’ai jamais subi de tracasseries par la suite

  • Posté par lambert viviane, lundi 18 octobre 2021, 6:22

    Foutez donc la paix à ces étudiants. Ils s'amusent sur le Campus dg tant pis pour les ronchons !

  • Posté par lambert viviane, lundi 18 octobre 2021, 6:22

    Foutez donc la paix à ces étudiants. Ils s'amusent sur le Campus dg tant pis pour les ronchons !

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs