Accueil Société

Coronavirus: pourquoi le tracing dans les écoles est à l’arrêt

Le mouvement de grogne du personnel de Promotion de la Santé à l’école (PSE) fin septembre n’a pas permis d’obtenir les changements réclamés. Depuis ce lundi, ils passent aux actes, annonce la CNE. Le personnel n’aidera plus au tracing dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ni à la vaccination.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Cela fait un moment que les services de Promotion de la Santé à l’école (PSE) sont remontés contre tous les ministres compétents en la matière, ce qui fait du monde à l’échelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Via leur syndicat, la CNE, ils dénoncent la surcharge de travail provoquée par la gestion du coronavirus dans les écoles. Pour rappel, les PSE sont chargés du tracing en Communauté française et de l’aide à la vaccination à Bruxelles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs