Accueil Opinions Éditos

Le grand écart à gauche. La Vivaldi déséquilibrée

L’accord budgétaire fédéral a obligé tous les partenaires de la Vivaldi à faire des concessions. Certains plus que d’autres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Classique au départ : il y a le rôle des partis, et puis leur action au sein des gouvernements. Ne confondons pas. Les états-majors revendiquent leur marge d’autonomie par rapport aux exécutifs où leurs formations opèrent. C’est très vrai au pays des coalitions, où elles sont à peu près toutes aux affaires, au fédéral et/ou dans les entités fédérées. Les présidents se manifestent plus ou moins librement, se positionnent, comme on dit. Résultat : l’écart entre les discours et les actes est parfois critiquable, mais explicable, défendable. Bien. Sauf que là, ça devient embarrassant. L’élastique se tend. Un peu au MR, beaucoup au PS.

C’est une leçon après l’entrée en matière de la Vivaldi, qui a bouclé son premier grand budget post-covid.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mardi 19 octobre 2021, 13:25

    Plus on nie les réalités, plus l'élastique se tend.

  • Posté par Linard Robert, lundi 18 octobre 2021, 13:12

    Plaindre le PS me fait sourire alors que l'accord de mardi n'est qu'une montagne qui a accouché d'une souris pour les 7 nains, ce qui était le seul moyen de les maintenir ensemble. En attendant Blanche Neige et la Sorcière se préparent avec patience pour 2024, et nous à la responsabilisation de la Wallonie et du futur C. vert.

  • Posté par Goussaert Filip, lundi 18 octobre 2021, 12:54

    Le gouvernement est peut être plus à gauche, le pays n'a pourtant pas voté à gauche.

  • Posté par Stoob Spyridon, mercredi 20 octobre 2021, 15:36

    Si c'est vraiment le cas alors pourquoi n'y a y-il pas un gouvernement de droite?

  • Posté par dekoker philippe, lundi 18 octobre 2021, 9:39

    On ne va quand même pas pleurer parce que le P$ n'a pas eu ce qu'il voulait..ça fait 40 ans qu'ils sont au pouvoir en Wallonie avec leur politique "progressiste" et on voit ou on en est ...en faillite

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs