Accueil Société

Des faits de nudité lors d’un baptême à l’ULB: les étudiants n’auraient pas mimé des scènes à caractère sexuel

Il s’agirait d’une conduite bibitive nommée « l’affond aqueduc ».

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Deux semaines après l’accident survenu sur le campus de Louvain-la-Neuve, c’est au tour d’un cercle de l’ULB d’être pointé du doigt. En cause : une activité de baptême qui aurait dérapé sur le campus d’Ixelles. Jeudi dernier, des membres d’un cercle étudiant – selon nos informations, il s’agirait du cercle Polytechnique – se sont retrouvés entièrement nus, et ce en plein jour. La scène qui n’a pas manqué d’interpeller des étudiants présents sur place a été relayée sur les réseaux sociaux.

Contrairement à ce qui a été rapporté dans un premier temps, les étudiants n’auraient pas mimé des scènes à caractère sexuel. Toujours selon nos informations, il s’agirait d’une conduite bibitive nommée « l’affond aqueduc ». L’un derrière l’autre, les étudiants se mettent à quatre pattes. Pendant qu’un étudiant fait glisser la bière le long de son dos, l’autre doit avaler cette même bière. On vous passe les détails. Cette pratique serait « fréquente », mais « consentie » entre comitards (membres élus au sein d’un comité de baptême) et non pas entre bleus (nouvel étudiant qui souhaite faire son baptême). Même si « en général, ils évitent de faire ça en plein milieu du campus », précise un étudiant.

Du côté de l’ULB, on confirme qu’un incident est survenu sur son campus sans pour autant apporter plus de précision. « Les responsables de ce cercle sont convoqués lundi devant le vice-recteur aux affaires étudiantes afin d’expliquer ce qu’il s’est passé », a seulement fait savoir Ophélie Boffa, porte-parole de l’université. L’ULB n’a pas attendu avant de réagir. Les autorités ont d’ores et déjà pris la décision de suspendre les activités de bleusaille du cercle incriminé.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, lundi 18 octobre 2021, 16:22

    La mécanique des fluides est complexe et reste mal connue dans certaines conditions. Des expériences sont donc encore nécessaires et il n'y a aucune raison de s'en offusquer.

  • Posté par Patrick Schroeven, lundi 18 octobre 2021, 15:44

    Du folklore ?...

  • Posté par Durieux Karine, lundi 18 octobre 2021, 15:23

    Ouf! L'honneur serait-il sauf?

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 18 octobre 2021, 13:40

    "Une conduite bibitive"... Charlotte, vous nous impressionnez !

  • Posté par HERMAN Romuald, lundi 18 octobre 2021, 11:21

    Mime de scènes à caractère sexuel ou pas, affond aqueduc ou pas, c’est ce genre de dégénérés incapable d’écrire une ligne sans une faute d’orthographe malgré 5 ans d’Univ’ qui viendront un jour vous commander en entreprise !

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko