Accueil Monde États-Unis

Le jour où Colin Powell a défendu la guerre en Irak au Conseil de sécurité de l’ONU (photo)

Colin Powell est décédé à l’hôpital Walter Reed, situé dans la banlieue de Washington, où sont souvent soignés les présidents américains.

Temps de lecture: 1 min

L’ancien secrétaire d’Etat sous George W. Bush, Colin Powell, est décédé à l’âge de 84 ans de « complications liées au covid », a annoncé sa famille lundi.

Avocat de la guerre en Irak, M. Powell avait fait le 5 février 2003, devant le Conseil de sécurité de l’ONU, une longue allocution sur les armes de destruction massives (ADM) prétendument détenues par l’Irak, des arguments qui ont servi à justifier l’invasion du pays. Il a admis par la suite que cette prestation était une « tache » sur sa réputation : « C’est une tache parce que je suis celui qui a fait cette présentation au nom des États-Unis devant le monde, et cela fera toujours partie de mon bilan. » Né le 5 avril 1937 à Harlem, Colin Powell a grandi à New York, où il a étudié la géologie.

À lire aussi Quand une «fake news» mène à une guerre

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Affaire Epstein: un 2e témoin confirme le rôle de Ghislaine Maxwell

A l’instar de la première victime qui a raconté la semaine dernière les abus sexuels de Jeffrey Epstein quand elle n’avait que 14 ans, ce témoin a confirmé le rôle que jouait l’accusée, jugée pour avoir recruté de 1994 à 2004 de jeunes filles mineures afin de les mettre à disposition du financier américain mort en prison en 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs