Accueil Sports Football Football belge Standard

Denis Dragus, l’éclaircie liégeoise du Standard

Contre OH Louvain, Denis Dragus a fêté sa première titularisation. L’occasion de régaler Sclessin, et de devenir l’éclaircie d’un match devenu brumeux sur la fin. Buteur, il aurait pu être le héros des débats avec un doublé. C’était sans compter sur la nouvelle ligne 3D du VAR, énervante car terriblement lente à la détente.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le football aime les beaux joueurs. Ceux qui lui offrent ses plus belles lettres de noblesse. Ces éléments qui, d’un coup de rein ou d’un éclair, font lever les gradins et rêver les bambins. Denis Dragus appartient clairement à cette catégorie. Car il fait ce qu’il veut du ballon, peu importe les situations.

Apprécié par Mbaye Leye pour sa frivolité, le Roumain était toutefois oublié au moment de coucher les noms des onze titulaires. Pour se montrer, il devait se contenter de brides de matches, avec 231 minutes en dix rencontres sous l’égide du coach sénégalais. Un ratio famélique, découlant d’un soi-disant manque d’investissement aux entraînements.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs