Accueil

Le «pape» des Yézidis demande l’ouverture des fosses communes

En rencontrant le député Georges Dallemagne (CDH), le guide spirituel des Yézidis a insisté sur l’urgence d’ouvrir les fosses communes, afin d’identifier les centaines de victimes anonymes de Daesh.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En décembre 2020, le député Georges Dallemagne (CDH) avait rencontré Baba Cheikh, le leader spirituel des Yézidis. Ce dernier avait imploré l’élu belge et son collègue Koen Metsu (N-VA) de pousser pour la reconnaissance du génocide commis par Daesh contre son peuple. En juillet dernier, la Chambre a voté à l’unanimité un texte reconnaissant ce génocide. Un fait rare. Le Parlement belge a été vite suivi par celui des Pays-Bas. Le message est bien revenu aux oreilles du « pape » des Yézidis et du Prince Hasin Tasin Beck – l’autorité politique. Dans la maison du second, début octobre, Baba Cheikh remercie son hôte : « C’est la première délégation au monde qui nous a rendu visite et qui a tenu sa promesse. L’an passé, lors de votre visite, vous m’aviez promis de demander à votre Parlement de reconnaître le génocide commis contre notre peuple en 2014. Vous avez travaillé, vous avez réuni les témoignages et les documents, vous l’avez fait », salue l’homme dans son habit blanc.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs