Accueil Monde Proche-Orient

Des djihadistes belges intimement liés à l’esclavage de femmes yézidies

« Le Soir » identifie deux nouveaux djihadistes belges qui possédaient des esclaves yézidies : Younes Abaaoud, le petit frère du coordinateur des attentats de Paris, et Yassine Cheikhi, un Bruxellois toujours emprisonné en Syrie. Ils s’ajoutent à Sammy Djedou, dont la responsabilité avait déjà été pointée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

A l’entrée du temple de Lalesh, trois jeunes femmes se suivent et embrassent un grand serpent de plomb, lové dans la pierre. Avant d’enjamber l’une des sept marches sacrées, symbolisant les sept marches vers le paradis dans la religion yézidie. Les trois sœurs échangent des regards complices. Elles profitent de la visite de la ville sacrée avant de livrer, au Soir et à l’association belge de victimes du terrorisme V-Europe, leurs témoignages époustouflants.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 19 octobre 2021, 12:43

    A la lecture de ces monstruosités qui dépassent l'entendement, on finirait par rejoindre ceux qui considèrent que le cerveau du converti ne peut qu'être sérieusement dérangé pour adopter cette religion vouée à la haine , au meurtre et à la réduction des filles à l'état d'esclaves sexuels ou si on a eu la malchance d'y naître de s'y soumettre corps et âme sans jamais remettre en cause de telles ignominies .

  • Posté par Linard Robert, mardi 19 octobre 2021, 9:33

    Que ces articles soient imposés à la lecture pour les bobos écolo gaucho.

  • Posté par collin liliane, mardi 19 octobre 2021, 13:55

    @D Marc Même si son impact mondial resterait évidemment minime, un parti véritablement écologiste pourrait effectivement contribuer à l'amélioration de la situation en Belgique, en s'attaquant au problème de la natalité et de l'immigration plutôt qu'aux rasoirs jetables ou aux centrales nucléaires. La Belgique, petit pays déjà surpeuplé, a malheureusement subi une augmentation de 2 millions d'individus en 40 ans. Ce qui implique évidemment plus de pollution et de déchets, sans même parler de tous les autres problèmes que tout le monde connait et qui nous coûtent un pont. Un parti qui se prétend écologiste et qui n'aborde jamais le problème de la natalité et de l'immigration ne fait que se parer d'une étiquette usurpée. Et qu'il ne vienne pas parler de la nécessité de main d'oeuvre: le taux d’emploi des immigrés d’origine non européenne est extrêmement faible (54% en 2018) et dans certaines communes comme St Josse ou Molenbeek, les travailleurs immigrés ne font plus que bosser pour d'autres immigrés.

  • Posté par D Marc, mardi 19 octobre 2021, 13:01

    @ collin liliane : vous pensez réellement que voter Ecolo est un moyen de lutter contre le réchauffement climatique?

  • Posté par collin liliane, mardi 19 octobre 2021, 11:52

    @D Marc Le problème est que nous sommes actuellement confronté à deux grands dangers: le réchauffement climatique et l'islam. Et que voter Ecolo pour tenter (à notre minuscule échelle) de combattre le premier nous livre pieds et poings liés au deuxième.

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs