Accueil Monde Union européenne

Biélorussie: l’UE cherche à couper les voies aériennes au «trafic de migrants» organisé par le despote Loukachenko

Les Européens seraient « prêts » à sanctionner la compagnie aérienne biélorusse Belavia. Couper les ailes au leasing d’avions européens (irlandais, surtout) à la Biélorussie semble plus compliqué.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Les mois passent depuis la réélection frauduleuse et contestée d’Alexandre Loukachenko à la tête de la Biélorussie en août 2020. L’Union européenne multiplie les sanctions en réponse à la répression féroce menée par le régime. Et… « la situation continue à se dégrader », admet une source européenne.

Les ministres européens des Affaires étrangères étaient réunis lundi à Luxembourg avec un agenda XXL et ils ont bien dû consacrer une nouvelle « longue discussion » à la dernière tactique « hybride » mise en place depuis l’été par la Biélorussie, en représailles des actions européennes. A savoir : le transfert organisé de migrants, acheminés par avion vers Minsk depuis différents pays d’origine, qui sont ensuite poussés par la route vers les frontières de l’UE, en Pologne, Lituanie, Lettonie, puis en Allemagne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs