Accueil Sports Football Football à l'étranger

Dick Advocaat ne fait pas l’unanimité au sein de la sélection: «Je n’avais jamais connu ça»

L’ancien éphémère entraîneur des Diables rouges, aujourd’hui à la tête de l’Irak, est contesté par son vestiaire pour son manque d’investissement. L’un de ses piliers a pris la décision radicale de ne plus jouer pour son pays.

Temps de lecture: 2 min

Justin Meram, international irakien en a marre : il claque la porte de sa sélection. Marre du comportement de son sélectionneur Dick Advocaat : « Je n'ai jamais connu cela avant. Le coach n'est jamais en Irak pour suivre les joueurs. Au lieu de ça, il envoie ses assistants », a asséné l'attaquant aux 35 sélections dans les médias de son pays. Le sélectionneur de 74 ans a envoyé son assistant Zeljko Petrovic en repérage avant la dernière pause internationale. « N'a-t-il pas été choisi juste à cause de son nom ? », interroge encore le joueur de l'American Salt Lake. « Il ne me parle même pas, quel manque de respect ! Je n'ai rien entendu sur mon rôle ou mes responsabilités dans l'équipe pendant la dernière pause internationale ».

Ancien sélectionneur des Diables

C’est dans ce contexte délicat que l’équipe nationale irakienne, 5e après quatre journées, devra opérer pour tenter de se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde. Sans Justin Meram.

Advocaat n’est pas inconnu chez nous : le Néerlandais a entraîné brièvement les Diables Rouges entre 2009 et 2010, avant de laisser tomber la Belgique pour prendre les rennes de la sélection russe.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir