Accueil Monde Europe

Royaume-Uni: le PC chinois noyaute les célèbres «public schools» britanniques

D’après une enquête fouillée du quotidien « The Times », le parti communiste a infiltré les plus prestigieux établissements secondaires britanniques par le truchement de leurs écoles ouvertes en Chine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Au Royaume-Uni les fameuses « public schools » sont la pépinière des futurs cadres de l’Establishment, britannique comme mondial. En offrant un enseignement de grande qualité, ces coûteux collèges privés sont le marchepied indispensable pour intégrer l’élite. Seulement 7 % des jeunes Britanniques fréquentent ces institutions d’excellence qui ont essaimé des campus de par le monde, en particulier en Chine.

Shocking dans la haute société d’outre-Manche ! D’après une enquête fouillée du Times, le PC chinois a infiltré les plus prestigieux établissements secondaires britanniques par le truchement de leurs écoles ouvertes en Chine. Les cadres de Pékin ont noyauté les conseils d’administration des « public schools ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Chalet Alain, mardi 19 octobre 2021, 21:43

    Et hop: encore une référence niaise à "nos valeurs démocratiques". De plus en plus cette expression ne désigne plus qu'un ramassis d'élucubrations prétendûment progressistes et totalement déconnectées des véritables fondements de notre société.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs