Accueil Société

Bruxelles: pas assez de crèches abordables dans les quartiers vulnérables

Les quartiers les plus pauvres de Bruxelles ne disposent pas de suffisamment de crèches à des prix abordables, fixés en fonction du revenu familial.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les milieux d’accueil les plus abordables, c’est-à-dire à tarification liée au revenu, ne se situent pas forcément là où les Bruxellois en ont le plus besoin. Voilà le constat d’une étude de l’Institut bruxellois de statistique et d’analyse (IBSA), dans son focus nº47 « Des milieux d’accueil de la petite enfance à coût abordable dans les quartiers vulnérables de la Région bruxelloise » publié ce mercredi matin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par collin liliane, mercredi 20 octobre 2021, 11:04

    Dans les quartiers "vulnérables (ce jargon!), il faudrait surtout plus de centres de planning familial. Il ne sera pas rose, l'avenir des enfants "vivant dans des ménages sans revenu du travail, d’enfants de moins de trois ans vivant avec un seul parent ou encore de logements sociaux"?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs