Accueil Culture Cinéma

Laura Wandel à propos de «Un Monde»: «La violence vient toujours d’une blessure non entendue»

Pas de Brexit pour la jeune réalisatrice belge Laura Wandel. Son premier long-métrage « Un monde » a remporté le Prix du meilleur Premier Film au Festival de Londres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Présente au Festival de Cannes en juillet dernier avec son premier long-métrage, Un monde, dans la section Un certain Regard et concourant pour la Caméra d’or, Laura Wandel nous avouait que Cannes avait été « l’expérience la plus forte » de toute sa vie. Depuis, elle a vécu d’autres expériences fortes dont ce week-end au Festival du film de Londres où elle a reçu le Prix du meilleur Premier Film. Quelques semaines avant, la jeune réalisatrice belge nous racontait l’aventure de son film ancré dans une cour de récréation.

Sélectionnée pour le Festival de Cannes 2020, c’est en juillet 2021 que vous présentez votre film car vous avez préféré attendre. Pourquoi ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs