Accueil Culture Scènes

Coronavirus: la pression grandit sur les artistes non vaccinés

Hausse des contaminations, application du CST pour le public bruxellois, obligation de pass sanitaire pour les tournées internationales, tensions dans les équipes de création : ne pas être vacciné devient difficilement tenable pour ceux qui veulent travailler sur les scènes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il y a quelques années, il a fait une thrombose de l’œil, suite à un vaccin reçu avant d’entamer un périple à l’étranger. Alors, pour ce comédien du collectif « Les Voyageurs sans bagages », il est absolument inconcevable de prendre un quelconque risque avec un autre vaccin, celui du coronavirus. Même si le reste de la troupe est en majorité vacciné, tous ont décidé d’être solidaires avec leur compagnon de scène. « Pour l’instant, ce n’est pas un frein », se rassure Mohamed Allouchi, metteur en scène de L’argent fait le bonheur , actuellement en tournée. « Franchement, on a été plus embêté par la gastro récente d’un de nos comédiens que par cette histoire de covid. Et si on doit aller en France, il reste toujours la solution de faire des tests PCR », ajoute le metteur en scène d’un spectacle qui était à deux doigts de tenter le Off du Festival d’Avignon cet été.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mercredi 20 octobre 2021, 14:17

    @Dedecker je reprends votre texte : " Je suis pour le libre choix de disposer de son corps". Ben non. On ne dispose de son corps que dans la mesure où on ne fait pas courir de risques au corps des autres. (la base quoi) "Vous voulez vous faire vacciner parce que vous êtes à risque ou que cela vous rassure". Ce sont effectivement d'excellentes raisons, d'autant plus que les toutes les analyses montrent que cela en vaut la peine. "Vous ne voulez pas vous faire vacciner parce que cela n'a aucun sens pour vous (pas à risque par exemple) c'est très bien aussi". Ben non, ce n'est pas très bien puisqu'en refusant le vaccin, vous êtes davantage contaminateur que quelqu'un de vacciné et un terrain propice aux variations du virus ."Si le vaccin protège contre les formes graves pourquoi vouloir vacciner ceux qui ne risquent (pratiquement) rien?" Voir réponse ci-dessus . " Si les vaccins n'empêchent pas les contaminations/transmissions pourquoi instaurer un pass sanitaire?" Parce que -pour la centième fois au moins- les non-vaccinés sont beaucoup plus contaminants que les autres et que les vaccins ne protègent pas à 100%. "Je suis pour la liberté, contre toute forme de discrimination et d'arbitraire" Vous êtes pour VOTRE liberté et vous vous foutez éperdument de celle des autres puisque vous prenez sciemment le risque de les contaminer et de les envoyer à l'hôpital, voire même au tombeau. Sans même parler de l'épuisement du personnel hospitalier, de l'encombrement qui provoque le report d'autres interventions parfois urgentes et des séquelles possibles d'un covid long. Si vous n'aviez ne serait-ce qu'un peu de civisme, cette idée devrait suffire à vous envoyer dans un centre de vaccination. Mais bon,...

  • Posté par curto calogero, mercredi 20 octobre 2021, 10:11

    Quelle foutoir, pour le moment, c'est préférable de ne pas aller aux spectacle, les artistes deviennent des influences, pour les big pharma.

  • Posté par collin liliane, mercredi 20 octobre 2021, 11:20

    Vous devez finir par en rêver, des "big pharma" .

  • Posté par Dedecker Nicolas, mercredi 20 octobre 2021, 8:32

    Ce pass de la honte est illégal, liberticide, discriminatoire et n’a aucune justification sanitaire… prétendre le contraire c’est être idiot, lâche, ou très mal informé.

  • Posté par collin liliane, mercredi 20 octobre 2021, 17:27

    Dedeker Nicolas -- Ce qui est irrationnel, ce n'est pas la peur du covid ou alors le monde entier est irrationnel; c'est la peur de vaccin. -- Personnellement, avant de faire ce que je veux faire, je m'informe sur ce qui doit être fait. Une manière d'agir à l'opposé de la mentalité d'enfant gâté qui est la vôtre. - Pour la 101 fois, le vaccin ne protège personne totalement et vous représentez un facteur de risque supplémentaire pour les plus vulnérables (dont je ne fais pas partie, mais envers qui nous avons tous un devoir de protection); et d'une manière plus générale, vous êtes l'ennemi de cette liberté dont vous prétendez qu'elle vous est chère car si tout le monde réagissait comme vous, nous en serions encore au confinement. -Je n'ai pas besoin de vous pour savoir que dans la vie le risque zéro n’existe pas, mais il est parfaitement aberrant de vouloir augmenter ce chiffre. -- Au départ, TOUS Les vaccins lorsqu'ils ont été injectés étaient en phase expérimentale puisque par la force des choses, on ne pouvait évidemment pas connaître leurs effets à long terme. Si tout le monde avait été aussi trouillard que vous, la poliomyélite, la variole, la tuberculose, la rage, le tétanos etc... feraient toujours des ravages. -- Les gens non vaccinés sont à peine des citoyens car cette appellation comporte une idée de solidarité et ils ne sont certainement pas de première zone morale. -- "Le reste n’est que propagande et tyrannie et cela sera jugé le moment opportun" Il faut être d'un narcissisme compact et sans fissure pour en arriver à qualifier tout ce qui ne va pas dans votre sens de propagande et ce qui vous limite un peu de tyrannie. Et pour conclure, au lieu de vilipender ceux qui prônent la vaccination et de mépriser ceux qui acceptent une injection "expérimentale" , pensez donc à les remercier car c'est grâce à eux que la vie est redevenue à peu près normale. Quant au moment du jugement opportun, il est déjà arrivé: il s'appelle le pass.

Plus de commentaires

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs