Accueil Culture Cinéma

Benjamin Voisin à propos d’«Illusions perdues»: «Je veux garder mes illusions encore un peu!»

Benjamin Voisin est au centre d’« Illusions perdues » de Xavier Giannoli, une adaptation du roman de Balzac.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Fin septembre. Alors que l’été indien laisse place aux premières averses hivernales, l’ambiance est joyeuse dans le 16ᵉ arrondissement de Paris. C’est à Passy, à quelques pas de la tour Eiffel que se situe la « Maison de Balzac », pavillon au charme intact où l’écrivain vécut de 1840 à 1847. Un endroit aujourd’hui transformé en musée qui lui est consacré et qui accueille l’équipe d’Illusions perdues, adaptation du roman éponyme par le Français Xavier Giannoli.

« Ah c’est les photos du tournage ! Je n’avais pas vu », lance plein d’entrain Benjamin Voisin. À 24 ans à peine, l’acteur français campe Lucien de Rubempré, jeune poète rêveur au centre de cette adaptation. Un nouveau rôle important, après celui de David Gorman dans Eté 85 de François Ozon, mais aussi des rôles dans The Happy Prince de Rupert Everett, dans le récent Le Bal des folles de Mélanie Laurent (production Amazon) et avant un duo avec… Catherine Deneuve.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs