Accueil Monde Proche-Orient

Entretien en Syrie avec deux «fantômes» belges de l’Etat islamique

Au nord-est de la Syrie, nous avons pu interroger deux djihadistes d’origine belge : l’Anversois Azdine Tahiri et le Bruxellois Abderrahim Melhaoui. Deux hommes qui ont combattu jusqu’au bout dans les rangs djihadistes. Deux terroristes pourtant peu connus jusqu’alors.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

De retour de Raqqa, nous voulions rencontrer Yassine Cheikhi – alias Abou Talha –, un proche d’Abaaoud que nous avions identifié comme ayant acheté une esclave yézidie (Le Soir du 19/10). C’est finalement un autre « Abou Talha al-Belgiki » que les autorités du Kurdistan syrien ont sorti de sa prison pour nous le présenter : on a nommé, Abderrahim Melhaoui.

De Melhaoui, on connaissait peu de chose. Son âge : 43 ans. Ses nationalités : belge et marocaine. C’est à peu près tout. Le spécialiste des réseaux djihadistes de la KULeuven, Pieter Van Ostaeyen, en savait à peine davantage : « jamais marié », « gravement blessé, il a perdu une jambe ». Point. Quasiment un fantôme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 22 octobre 2021, 0:33

    Ordures. Que l'on rétablisse la peine de mort pour les crimes de ce type.

  • Posté par lambert viviane, jeudi 21 octobre 2021, 19:36

    Mosquées clandestines à Molenbeek, limite Anderlecht ? Jamais ! déclarait Philippe Moureau, la main sur le cœur. Jamais ! répétait Laurette Onkelinx la main sur le cœur !

  • Posté par collin liliane, mercredi 20 octobre 2021, 11:16

    Les députés belges Genot (Ecolo), Ikazban (PS) et El Khannouss (CDH) ont soutenu lors d'une manifestation en 2010 à Bruxelles, Oussama Atar. Vont-ils demander aussi le retour de ce type?

  • Posté par J.-M. Tameyre, mercredi 20 octobre 2021, 10:57

    Et dire qu'il y aurait encore des predicateurs saoudiens en Belgique ? Et que le Conseil Musulman veut s'autofinancer pour n'avoir pas à rendre des comptes ? Qu'attendent nos élus pour mettre un contrôle très strict sur ces structures en roue libre ? La liberté de culte a bon dos !

  • Posté par Restons Optimistes , mercredi 20 octobre 2021, 10:29

    Qu'il reste là et qu'il crève..là-bas.

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs