Accueil Monde États-Unis

Coronavirus: la fondation de Bill Gates investit 120 millions de dollars pour l’accès à la pilule anti-covid

Le laboratoire américain Merck a développé un médicament, le molnupiravir, qui réduit fortement les risques d’hospitalisation et de décès lorsqu’il est pris dans les premiers jours de l’infection.

Temps de lecture: 2 min

La fondation Bill et Melinda Gates a annoncé mercredi un investissement de jusqu’à 120 millions de dollars pour faciliter l’accès des pays pauvres à un traitement prometteur contre le covid sous forme de pilule.

Ce traitement par comprimés, donc facile à administrer, offre une alternative très attendue aux vaccins, notamment pour les pays connaissant des difficultés d’accès à ces derniers. Son autorisation est actuellement en cours d’évaluation par l’Agence américaine des médicaments (FDA). Le médicament permet de réduire les risques d’hospitalisation et de décès quand on commence à être infecté par le covid.

Pour 10 millions de traitements

Merck prévoit de fabriquer les doses nécessaires pour 10 millions de traitements d’ici la fin de l’année. Mais une grande partie risque de revenir aux pays riches, comme cela a été le cas pour les vaccins.

« L’approvisionnement mondial (de vaccins) a été acheté par les pays riches », a déclaré Trevor Mundel, président de la division santé mondiale de la fondation. « Nous devons empêcher que cela arrive à nouveau. »

Certains fabricants de génériques « ont dit pouvoir facilement produire 10 millions de traitements par mois, mais le problème est qu’ils ne le feront probablement pas avant de voir quelle est la demande et qui paiera », a-t-il expliqué. « C’est ce que nous voulons accélérer, nous ne voulons pas qu’ils attendent. »

La fondation Gates a par ailleurs permis le développement d’une technique « plus simple et plus rentable » pour fabriquer ce médicament, qui a été partagée avec les fabricants de génériques.

Elle prévoit également d’investir une partie de l’argent dans des programmes de communication autour de l’utilisation de ce médicament, afin qu’il soit connu dans ces pays et qu’il y soit fait recours de façon appropriée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Durieux Karine, mercredi 20 octobre 2021, 12:09

    En effet, on attend ici les 3 ou 4 croisés habituels, avec leurs pseudo-arguments...picorés ça ou là "de source sûre"...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 20 octobre 2021, 17:06

    Ou alors, hypothèse scientifiquement plus intéressante, l'annonce de cet investissement "diabolique" (dia-Bill-ique ?) a induit chez eux une profonde déprime, et ils se sont immédiatement "détournés" de cette molécule "Big Pharma-tesque"...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 20 octobre 2021, 16:55

    Aucune réaction jusqu'à présent... Ils sont probablement occupés ailleurs.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 20 octobre 2021, 10:31

    Ouh là là... Si la fondation Bill Gates "s'associe" à Merck et investit dans la fabrication ce produit, c'est qu'il doit y avoir "anguille sous roche"... Certainement un nouveau moyen de réduire la population mondiale à son plus strict <commun dénominateur> ou de saboter l'immunité "naturelle" de tout un chacun ? Les habituels (et prolifiques )pourfendeurs des "Big Pharma" vont certainement nous donner les réponses à cette question si pertinente...

  • Posté par massacry olivier, mercredi 20 octobre 2021, 12:20

    Je n'osais pas ce commentaire, merci Mr Maesen de l'avoir écrit.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs