Accueil Culture Musiques

Speranza Scappucci à propos d’«Eugène Onéguine»: «J’ai toujours su que je dirigerais cet opéra un jour»

En cette fin du mois d’octobre, Speranza Scappucci dirige à Liège « Eugène Onéguine » de Tchaïkovski. Son premier opéra russe, servi par un casting de spécialistes de ce répertoire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

C’est avec le même enthousiasme et la même passion qui l’anime depuis toujours que Speranza Scappucci nous parle de l’opéra qu’elle dirigera dans sa maison liégeoise en cette fin octobre : Eugène Onéguine de Tchaïkovski. Un premier opéra en russe pour elle, et une étape de plus dans la remarquable carrière du maestro, directrice musicale de l’Opéra royal de Wallonie-Liège depuis la saison 2017-18. « C’est une musique magnifique, très romantique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs