Accueil Sports Football Football à l'étranger France

Affaire de la sextape de Valbuena: le procès s’est ouvert en l’absence de Karim Benzema

Le procès de « l’affaire de la sextape » s’est ouvert mercredi matin au tribunal correctionnel de Versailles en l’absence de Karim Benzema, jugé pour complicité de tentative de chantage aux côtés de quatre autres prévenus.

Temps de lecture: 2 min

Karim Benzema est-il coupable d’une tentative de chantage à la sextape sur Mathieu Valbuena ? Après des années de débats, le procès de cette affaire qui secoue le football français s’est ouvert mercredi matin à Versailles, en l’absence du principal prévenu.

Attaquant star du Real Madrid, candidat déclaré au Ballon d’or dans la foulée de ses performances avec les Bleus qu’il a retrouvés au printemps, Benzema, 33 ans, comparait avec quatre coprévenus, accusés d’être les acteurs de cette tentative de chantage.

Son avocat, Antoine Vey, a expliqué son absence pour des raisons « professionnelles » : le joueur, qui encourt 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende, a disputé mardi soir un match de Ligue des champions en Ukraine et doit préparer le « Clasico » contre le FC Barcelone dimanche.

Une absence que l’avocat de Mathieu Valbuena, qui est lui bien présent au tribunal correctionnel, a « déplorée ».

« Depuis cinq ans, (Benzema) proclame qu’il veut une confrontation avec mon client, j’espère que le tribunal en tirera les conséquences », a ajouté Paul-Albert Iweins.

Pendant l’instruction de cette épineuse affaire, les avocats de Benzema avaient en effet réclamé – en vain – une confrontation avec le plaignant, pour que les deux hommes puissent s’expliquer dans cette affaire où tout est question d’interprétation. Benzema plaide le conseil amical à Valbuena tandis que ce dernier y voit de la pression délictuelle.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir