Accueil

Le fruit d’un travail de près de 20 ans

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les aquaporines sont au cœur des travaux du laboratoire d’Olivier Devuyst depuis près de 20 ans, suite à sa rencontre avec Peter Agre, Prix Nobel de chimie 2003 pour la découverte desdites aquaporines. Aujourd’hui, le laboratoire du Pr Devuyst et le Service de néphrologie des Cliniques universitaires Saint-Luc détiennent un leadership en matière de dialyse péritonéale, ce qui leur permet de faire partie de réseaux internationaux financés par l’Union européenne, les National Institutes of Health (USA) et, au sein de l’UCLouvain, le consortium Louvain4Water.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs