Accueil Opinions Chroniques

«Je dirais même plus»: bons baisers de Russie

Les espions russes ne sont plus ce qu’ils étaient...

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

La Russie vient de couper les ponts avec l’Otan. Un bête geste de dépit après le retrait par l’Alliance des accréditations de huit représentants russes. J’ai failli écrire soviétiques. Mais non, à l’époque de la Guerre froide, jamais les Occidentaux n’auraient réussi à mettre la main d’un coup sur huit espions venus du froid.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 27 octobre 2021, 8:01

    Le petit article russophobe habituel. bref rien de nouveau.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs