Accueil Société

Les Fagnes: un réservoir d’eau et de biodiversité soigné aux petits oignons

Le plateau des Fagnes, à l’est de la Belgique, est un château d’eau pour la région. Il absorbe une partie des abondantes précipitations. Restaurer sa fonction d’éponge est un travail essentiel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Il n’a pas plu depuis un bon moment et pourtant l’eau est omniprésente. Dans le tapis de mousse qui souligne le pied des épicéas, sous les sphaignes des tourbières, dans les boulaies qui colonisent çà et là le paysage, dans les mares qui piquettent la Fagne verte et ouverte, dans le sol, noir et spongieux. Bienvenue sur le château d’eau de la Wallonie. Une éponge… C’est sur le plateau des Fagnes que naissent quatre des cours d’eau qui ont contribué à dévaster les vallées en contrebas : la Vesdre, la Hoëgne, la Helle et la Soor. Gonflées par les pluies exceptionnelles de juillet dernier, les deux dernières se déversant dans la Vesdre en amont d’Eupen ont contribué à rendre cette dernière folle furieuse. Et la Hoëgne rajoutant sa propre contribution à partir de Pepinster…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Grosdent Philippe , samedi 23 octobre 2021, 20:06

    Merci de corriger le titre et l'article. Il s'agit des Hautes fagnes, à ne pas confondre avec la Fagne-Famenne!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs