Accueil L’archive

Il y a dix ans dans Le Soir : Guy Gilbert : « J'aime, donc je souffre ! »

Religion : Rencontre avec un prêtre atypique, dont les offices sont souvent plus suivis que ceux donnés dans les églises

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Fin juillet, une centaine de ses amis belges sont allés rendre visite à Guy Gilbert, en France. Le « curé des loubards », intime du prince Laurent, fêtait 40 ans de sacerdoce dans sa ferme des gorges du Verdon. Entouré de son arche de Noé terrestre, il tente de réinsérer des jeunes exclus, abîmés par la vie et la société. Dans un long entretien, il nous a exprimé la joie que lui procurent ses rencontres avec des athées, des agnostiques, des non-chrétiens, qui viennent de partout pour l'entendre dire la messe. Il nous a raconté son « calvaire » à les écouter et à les consoler, plus préoccupé par l'humanité que par l'Eglise.

Interview à coeur ouvert.

Tu as reçu la légion d'Honneur, est-ce important ? Ils auraient pu te donner l'ordre du Mérite, non ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs