Accueil Opinions Débats et idées

Les lauréats des Academic Honoris Causa (4/4): Ahmadreza Djalali, encore et toujours menacé de mort en Iran

Arrêté en 2016 lors d’un voyage académique dans son pays natal, le chercheur en médecine des catastrophes Ahmadreza Djalali vit sous la menace d’une exécution.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

En ce mois d’avril 2016, Ahmadreza Djalali ne devait faire qu’un court séjour en Iran. Il était venu y assister à des séminaires, lui, le médecin devenu chercheur et professeur en médecine des catastrophes. Cinq ans plus tard, il n’a toujours pas quitté le pays. Arrêté, emprisonné et désormais condamné à mort pour espionnage, il attend une hypothétique libération dans l’enfer des prisons iraniennes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs