Accueil

«Les contaminations ne se font pas à l’école»

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 1 min

Pas simple d’obtenir une photographie en temps réel de l’épidémie de covid. Les données de l’ONE remontent, au mieux, à une dizaine de jours, autant dire une éternité à l’heure où le virus reprend de la vigueur.

Pour l’heure, les données les plus récentes et les plus fiables sont celles collectées par les PMS du réseau WBE. Selon les chiffres publiés par 37 PMS (sur 41), on comptait environ 300 cas positifs à la fin de la semaine dernière chez les 3-18 ans. Ce qui correspond à une hausse d’une dizaine de pourcents par rapport à la période précédente. En pratiquant deux règles de trois, on peut estimer le nombre de cas à 335 sur l’ensemble du réseau WBE et 2.200 sur l’ensemble des élèves francophones.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs