Accueil Monde

Sommet de l’UE: et si Varsovie s’en prenait au grand Pacte vert européen?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

L’option nº1 retenue au sommet européen pour traiter du « cas » polonais serait donc une approche « en finesse », comme le résume un diplomate européen. Tenter de ramener Varsovie à la raison en plaçant les autorités polonaises devant leurs contradictions (vouloir rester dans l’UE mais remettre en cause un pilier fondamental de la construction européenne), sans tomber dans le piège tendu par le Premier ministre Morawiecki qui crie à l’usurpation de pouvoirs par des institutions « non élues », Commission et Cour de Justice. C’est qu’une sortie de cette crise « existentielle » sans trop de casse est de l’intérêt de tout le monde : sans tergiverser sur les principes, il faut éviter que Varsovie se cabre au point de bloquer d’autres décisions. A commencer par le grand dessein européen pour les décennies à venir : le bouleversement socio-économique prévu par le Pacte vert de l’UE… que la Pologne a accepté à reculons.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs