Accueil Société

Les Belges sont peu fidèles à leurs traitements

Un patient sur deux ne suivrait pas les recommandations. Avec un lourd tribut. Les experts appellent à l’action.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Selon des experts venus témoigner ce jeudi matin à la Chambre, au moins un patient sur deux ne suit pas correctement son traitement, avec des effets majeurs. Les patients mettent non seulement leur santé en péril, mais que ce phénomène, appelé le « manque d’adhérence » au traitement, entraîne des coûts très importants pour la sécurité sociale. Une récente étude chiffre ce gaspillage à un milliard et demi pour l’Europe, dépensés chaque année pour des soins inutiles.

1.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs